Qu’est-ce qu’un chantier de désamiantage ?

En présence d’amiante, deux solutions de traitement peuvent être mises en œuvre :

  • le retrait des matériaux amiantés ;
  • l’encapsulage des matériaux pouvant émettre des fibres d’amiante mais dont le retrait n’est pas possible (on parle de matériaux émissifs c’est-à-dire qui émettent des fibres d’amiante car ils sont dégradés, ou bien lors d’interventions type perçage …). Dans cette hypothèse, les matériaux encapsulés n’émettent plus de fibres.

Les travaux, réalisés par des sociétés spécialisées et certifiées pour intervenir sur des matériaux amiantés, imposent une organisation extrêmement rigoureuse. Ils sont réalisés dans un cadre réglementaire très spécifique de Sous-Section 3.
Chacune des interventions fait l’objet d’un plan de retrait ou d’un plan d’encapsulage, qui définissent les moyens mis en œuvre afin de prévenir l’ensemble des risques inhérents à la réalisation du chantier.

Pour le chantier de désamiantage de l’usine, ont ainsi été définis des moyens tels que : mesures de confinement, systèmes d’extraction d’air, sas, douches pour le personnel, équipements de protection individuelle …
En complément, des outils de suivi de la qualité de l’air ont été déployés, pour assurer une surveillance environnementale pendant la réalisation du chantier.

Les matériaux retirés, poussières aspirées, et tous les déchets issus du chantier ont ensuite été envoyés en filière de traitement externe agréée.
L’Eurométropole a fait le choix technique de la vitrification par torche à plasma. Ce procédé, en portant les déchets à très haute température (1400 à 1600°C), permet de fondre les fibres d’amiante et de supprimer ainsi toute toxicité.