Les travaux de désamiantage de l’UVE de Strasbourg

Identifiée dès 2014, la présence d’amiante dans les fours chaudières a affecté substantiellement les conditions d’exploitation de l’usine et déclenché des travaux de grande ampleur
La première étape de ces travaux, sur les lignes de fours / chaudières 3 et 4, devait permettre le maintien partiel de l’activité de traitement des déchets.
Leur réalisation a cependant dévoilé la présence de matériaux amiantés au-delà du périmètre initialement prévu. L’Eurométropole et Sénerval ont alors mené des investigations plus poussées afin d’identifier les solutions techniques, ainsi que leurs conditions de mise en œuvre, pour désamianter l’Usine. Les conclusions rendues par les experts ont ainsi permis de redéfinir le programme des travaux, ainsi que les conditions de réalisation.

Le 3 juin 2016, le Conseil Communautaire de l’Eurométropole a retenu le scenario de suspension des activités, pour la période de réalisation des travaux. L’incinération a ainsi été interrompue le 3 septembre 2016.
Ce programme, réalisé conjointement par l’Eurométropole et Sénerval, intègre en parallèle la mise en hivernage, aussi appelé « cocooning » de certains éléments de process.

Objectif des travaux

L’Eurométropole a défini un programme de désamiantage portant sur :

  • le dépoussiérage de l’intégralité des espaces et équipements de l’usine ;
  • le retrait de l’ensemble des matériaux pouvant émettre de l’amiante, soit en période de fonctionnement de l’usine, soit lors des phases d’interventions pour maintenance ou entretien des équipements ;
  • le retrait de tous les matériaux FCR (fibres céramiques réfractaires – non interdits au niveau réglementaire à date des diagnostics) au titre du principe de précaution ;
  • le traitement de tous les matériaux non décontaminables et ne pouvant être retirés (opérations de curage …)

Ces travaux, réalisés par des prestataires externes, ont été organisés dans le cadre réglementaire Sous-Section 3.

Après plusieurs mois de chantier, l’objectif a été atteint et l’efficacité des travaux ainsi confirmée puisque les analyses de la qualité de l’air réalisées les 30 avril et 4 mai 2018 ont confirmé 0 fibre comptée et une concentration mesurée dans l’air ambiant inférieure aux seuils analytiques de détection.

Phasage des travaux

Ces travaux de désamiantage, en cours depuis 2015, portent sur le traitement au sein de l’Usine (incluant les façades), la reconstruction des chaudières des lignes 1 à 3, la Ligne 4 étant quant à elle définitivement arrêtée, afin d’accompagner la réduction progressive des volumes de déchets ménagers à traiter.
Ils ont été organisés en 3 phases :

  • phase 1, réalisée par Sénerval : traitement et déconstruction des chaudières et éléments de process ;
  • phase 2, réalisée par l’Eurométropole de Strasbourg : retrait des câbles, des équipements électriques, dépoussiérage du hall, retrait des façades ;
  • phase 3, réalisée en co-maitrise d’ouvrage par l’Eurométropole et Sénerval : recâblage des équipements électriques et process, reconstruction des chaudières, mise en place de nouvelles façades et remise en service.

Pour réaliser ces travaux, l’activité d’incinération a été interrompue au sein de l’Usine en septembre 2016. En parallèle, un programme de préservation des équipements de l’usine le « cocooning » a été défini et mis en œuvre.

En savoir plus sur les travaux