Suivi des rejets atmosphériques

Les rejets atmosphériques issus du traitement des déchets par incinération font l’objet de suivis très stricts et sont soumis à seuils fixés par l’Arrêté Ministériel du 20 septembre 2002. En fonction des paramètres suivis, la surveillance peut être en continu ou semi-continu. L’ensemble des analyses sont réalisées par des prestataires extérieurs agréées, et sont transmises à l’Eurométropole de Strasbourg et à l’autorité de tutelle du site (DREAL).

Suivi réglementaire des rejets atmosphériques / Résultats 2015

 CONCENTRATIONS
Résultats 2015UnitésLimite réglementaire
Débit gazeux6 759Nm3/t (concentration gaz sec à 11 % O2)
Vitesse16,52m/s> 12
Débit moyen54094,62Nm3/h-
Humidité21,19% Vol.-
Oxygène10,17% Vol.-
Monoxyde de carbone (CO)22,7mg/Nm3< 50
Poussières, COT, HCl, HF, SO2, NOx, ...
Poussières totales2,97mg/Nm3< 10
Carbone Organique Total (COT)1,27mg/Nm3< 10
Composés organiques volatiles (COV)5,46mg/Nm3-
Acide chlorhydrique (HCI)1,72mg/Nm3< 10
Acide fluorhydrique (HF)0,07mg/Nm3< 1
Anhydride sulfureux (SO2)11,61mg/Nm3< 50
Oxydes d'azote (éq. NO2)29,38mg/Nm3< 80
Protoxyde d'azote (N2O)4mg/Nm3sans
Ammoniac (NH3)1,46mg/Nm3< 30
Métaux
Cadmium + Thallium (Cd+Tl)0,01mg/Nm3< 0,05
Mercure (Hg)0,01mg/Nm3< 0,05
Cuivre + Plomb + Antimoine + Manganèse +0,09mg/Nm3< 0,5
Vanadium + Arsenic + Nickel + Chrome +
Cobalt (Cu+Pb+Sb+Mn+V+As+Ni+Cr+Co)
Dioxines et furanes0,03ngiTEQ/Nm3< 0,1
Polychlorobiphenyls (PCB)0,00031ngiTEQ/Nm3-

Les analyses réalisées en 2015 confirment l’efficacité du traitement des rejets atmosphériques sur le site Sénerval.

Surveillance des retombées atmosphériques par méthode de suivi des lichens

Chaque année, une campagne annuelle de mesures est effectuée sur quatre stations autour du site de l’UIOM (cinq stations depuis 2014 dont 1 implantée en Allemagne sur la commune de Marlen située à 1,5 km au Nord-Est du site). Ces stations ont été déterminées selon une étude de dispersion, comprenant notamment la modélisation des retombées du panache de l’usine d’incinération.

Les analyses effectuées portent sur la recherche de dioxines/furanes et de métaux lourds.

La campagne annuelle de surveillance des retombées atmosphériques a été réalisée en octobre 2015.

Les conclusions ont été :

  • Malgré quelques valeurs plus marquées sur certaines stations, les valeurs restent conformes aux valeurs attendues habituellement sur ces matrices en l’absence de source émettrice locale depuis 2006.
  • Aucun impact de l’usine sur son environnement n’est donc mis en évidence.