L’unité de valorisation énergétique

L’unité de valorisation énergétique valorise les ordures ménagères résiduelles collectées en bac bleu ainsi que les erreurs de tri et les encombrants.

Mise en service en 1974 l’unité a été modernisée successivement en 1995 et 2005 pour répondre aux nouvelles normes d’émissions atmosphériques.

La capacité de traitement annuelle, à l’origine de 350 000 t/an, a été réduite à 270 000 t/an du fait de la politique de réduction à la source des déchets portée par l’Eurométropole de Strasbourg depuis plusieurs années.
Pilotée par des opérateurs formés et expérimentés, elle brûle les déchets non recyclables en présence d’air, à très haute température et valorise l’énergie thermique dégagée lors de la combustion des déchets.

Vue-en-coupe-UIOM

 

Les énergies produites sont :

  • _DSC0060de l’électricité, en partie utilisée pour ouvrir les besoins énergétiques du site, le reste alimentant le réseau de l’Electricité de Strasbourg
  • de la vapeur, distribuée à plusieurs entreprises installées à proximité,
  • de la chaleur, qui alimente un réseau de chauffage urbain desservant plusieurs quartiers
    de Strasbourg (Meinau, Neuhof, Elsau, Hôpital Civil).