Dernière ligne droite avant la reprise des activités de l’Unité de Valorisation Energétique

Après de longs mois consacrés au désamiantage de l’usine, les équipes se consacrent maintenant aux opérations de remontage et de « décocooning » des installations en vue de leur remise en activité progressive. Cette dernière étape intègre toutes les phases de tests de mise en service industrielle pour confirmer le bon fonctionnement des équipements. En parallèle, Sénerval va déployer un système de management de la performance énergétique, la certification ISO 50001.

 Le chantier fut hors norme pour les phases de désamiantage ; il l’est tout autant pour cette nouvelle étape. Après le désamiantage des fours-chaudières et le remplacement de l’ensemble des câbles et réseaux (près de 60 km au total), tous les équipements font l’objet d’essais à froid, puis à chaud, avant remise en service progressive de fin juin à fin juillet 2019

Tous les réseaux de distribution des énergies vapeur et chaleur, préservés dans le cadre du « cocooning », ont fait l’objet de différentes épreuves hydrauliques pour vérifier leur intégrité. Les sous-stations de distribution ont également inspectées par des bureaux d’études spécialisés.

Ces étapes réalisées et l’activité d’incinération reprise, la distribution de vapeur sera progressivement remise en service, au bénéfice des entreprises Sil Fala, Punch et LCS, mais aussi des immeubles et équipements desservis par le réseau de chaleur urbain. Pour mémoire, près de 17000 équivalents logements sont desservis en eau chaude et chauffage grâce au réseau, bénéficiant d’une énergie de proximité.

La plate-forme de valorisation des mâchefers issus de la combustion des déchets, retrouvera sa fonction initiale, la fosse étant à nouveau accessible aux camions. Ce transfert vers la fosse se fera de manière progressive, en ajustant les volumes aux besoins liés à la remise en service progressive de l’usine.

En parallèle, les équipes de Sénerval se mobilisent pour mettre en place un système de management ISO 50001, consacré à la performance énergétique de l’usine. Venant en complément de l’ISO 14001 (système de management de l’environnement), l’ISO 50001 vise à inscrire l’organisation de l’entreprise dans une stratégie d’économie et de rationalisation des énergies conforme aux exigences du développement durable et de la RSE.

A la fin de l’été, Sénerval aura tourné de manière définitive une page importante de son histoire, et pourra ainsi retrouver sa raison d’être : permettre une valorisation performante des déchets, participant à la diversification énergétique inscrite dans le Plan Climat Energie du territoire.